Traitement de L’alopécie
des sourcils par LED

définition : le Traitement par LEDs de la région sourcilière va stimuler le bulbe. Lorsque l’on se place sous les LEDs, les longueurs d’ondes spécifiques vont pénétrer jusque dans le derme profond où se situent les bulbes, ces ondes vont déclencher dans la mitochondrie la synthèse d’ATP qui est l’énergie des cellules. L’énergie diffusée par les LEDs permet : d’améliorer la qualité et de la densité des sourcils > de stabiliser de la perte de sourcils > de stimuler la pousse de sourcils.
Grâce à une action en profondeur, la lumière encourage la régénération des cellules et la reproduction de ces dernières pour une meilleure stimulation de la pousse des sourcils. L’utilisation de diodes lumineuses permet d’avoir une lumière concentrée et donc de cibler les effets de cette dernière sur les follicules dormants. Les cellules de l’unité folliculaire sont mieux oxygénées, leur production est accélérée et augmentée.

mécanisme : la lumière des LEDs améliore l’environnement biologique des poils en augmentant la microcirculation sanguine et lymphatique vers les follicules, en enlevant les blocages autour des follicules et en stimulant les cellules et les papilles des poils à assimiler les nutriments plus rapidement, permettant ainsi, aux sourcils de pousser plus fort et plus épais. L’énergie augmente le métabolisme cellulaire, la circulation sanguine et l’apport d’oxygène vers les tissus (sourcils), follicules et papilles des sourcils, ce qui aide à amener une plus grande quantité de nutriments essentiels pour les cheveux. Elle normalise également la production de sébum dans les tissus de la peau. C’est une technique qui potentialise les résultats des transplantations de sourcils. Associée à la mésothérapie, utilisant des cocktails de vitamines et d’acide hyaluronique, on obtient des résultats rapides.

protocole : 2 séances de Méso-LED par semaine (pendant 4 semaines) – 1 séance par mois (pendant 9 mois).

les résultats : les sourcils cessent de tomber  rapidement dans 70% des cas au bout de 2 séances. La repousse est  visible à la fin du premier mois de traitement.

les indications : ce protocole peut être utilisé en préventif ou en curatif à condition qu’il existe encore des follicules pileux. S’il n’y a plus de bulbe, seule la greffe sera possible. Néanmoins chez les patients greffés, cette méthode améliore la repousse.

tarif : 120 € par séance de Méso-LED.
600 € la cure de 8 séances (à raison de 2 par semaine pendant 1 mois).

 



Photorajeunissement par LED

définition : Le vieillissement cutané apparaît entre 30 et 40 ans sur le visage, le cou, le décolleté et le dos des mains. Son importance dépend de la qualité de la peau et des différentes agressions subies par le soleil, le tabac, l’alcool, le stress, etc… La peau perd de sa tonicité, de son élasticité, de sa densité et son aspect se modifie (rugosité, pores dilatés, ridules, tâches, rougeurs etc…).

Vignette_Photorajeunissement_LED

le photorajeunissement peut être effectué par une lampe LED Triwings qui permet par un système d’illumination athermique de travailler sur le grain et sur le teint de la peau. La lumière froide émise par les LED est absorbée par les cellules de l’organisme pour pénétrer dans les mitochondries, entraînant de fait une amélioration de l’oxygénation cellulaire. De ce fait, les cellules sont plus vite renouvelées et l’épiderme de meilleure qualité.

modalités du traitement : les séances durent 15 à 30 mn, et sont espacées de 1 à 2 semaines. 3 à 6 séances sont généralement nécessaires, suivies de traitement d’entretien régulier. L’amélioration est progressive.

complications éventuelles : aucune suite ni complication.

tarif : dans le traitement de cicatrices fraîches : 50 € par séance (3 séances nécessaires),
dans le photo-rajeunissement (Mésothérapie + LED) : 120 € La séance (3 à 6 séances nécessaires)

 



Photorajeunissement par Laser 360 (3D)

En matière de médecine ou de chirurgie esthétique la tendance actuelle est l’application de traitements combinés. Parmi ces traitements nous rencontrons le LASER et la «Lumière Intense et Pulsée». Un nouveau traitement existe dés lors, s’offrant de résoudre de nombreuses situations de vieillissement facial : Le Photorajeunissement au laser 3D est une technologie appelée non ablative, qui permet de corriger de nombreuses lésions de la peau comme les rides fines,, les ruptures de vaisseaux, la Rosacée, les tâches, les dégâts solaires, les changements de texture de la peau, le contour des yeux.

le rajeunissement 3D : > La Lumière Intense et Pulsée ® traite les télangiectasies, L’Hyperpigmentation, les tâches , la rosacée.
> Le ND: YAG traite le relâchement cutané et aussi les de vaisseaux, même pour les peaux plus métissées.
> L’infra-rouge engendre un réchauffement dermique en profondeur. Ce réchauffement cutané entraîne la contraction des fibres de collagène, ce qui a pour effet de raffermir la peau. Après le traitement, l’augmentation de la production de collagène renforce la tenue des tissus. Il permet ainsi d’améliorer la tonicité de la peau ainsi que l’aspect des plis et des rides. Un progrès technologique, appelé traitement non-ablatif, parce qu’il n’affecte pas les couches de la peau, mais traite les lésions qu’elles soient superficielles ou profondes, améliorant la peau du visage, du cou, du décolleté et des mains.
Il peut être utilisé dans des conditions de la peau variées bénignes et inesthétiques. L’effet est obtenu par émission de lumière avec des caractéristiques physiques déterminées, qui agissent sur la couleur rouge et la couleur noire. Le rouge des vaisseaux sanguins, et la couleur noire des pigmentations superficielles atteintes, alors que la peau normale est protégée en ayant une réaction mineure à la « Lumière Intense et Pulsée » et au système de refroidissement. Les mêmes caractéristique physiques, font que la lumière atteint la profondeur du derme, et change de manière positive le collagène.

modalités du traitement : pour ce traitement, le patient doit s’abstenir de bains de soleil 30 jours avant le début des sessions et utiliser des protections solaires durant cette période. Les yeux du patient, des médecins et auxiliaires sont protégés de la lumière. Un gel froid est appliqué sur la région à traiter. Le gel associé au cristal travaille. Les pulsations de la lumière de haute énergie, de caractéristiques physiques sont émises sous contrôle absolu. À chaque pulsation, le patient peut sentir une petite, mais acceptable sensation, comparée à un élastique qui atteint la peau. Pour les patients plus sensibles, une crème anesthésique peut être appliquée à la peau, mais rarement est nécessaire. Après l’application, il peut apparaître de petites rougeurs. Une crème hydratante sera alors appliquée sur la peau. Des filtres solaires sont appliqués et le patient peut retourner immédiatement à ses activités normales. La durée d’une session est de 20 minutes. Le patient devra s’abstenir du soleil durant le mois qui suit le traitement.

nombre de séances nécessaires : 3 À 6 séances en moyenne sont nécessaires, avec des intervalles de 4 semaines entre chaque session. Les résultats apparaissent progressivement à chaque application.

 

 



Traitement par Laser Erbium (Venus-I)

but et déroulement du traitement : le traitement consiste en une abrasion d’une zone du visage ou du visage entier à l’aide d’un laser Erbium dans l’intention de diminuer les signes du vieillissement solaire (taches, élastose, rides superficielles), ou des cicatrices d’acné.
Ce traitement peut nécessiter l’utilisation d’une anesthésie locale par une crème anesthésiante (EMLA®) si l’abrasion est superficielle ; ou d’une anesthésie locorégionale par un anesthésique injectable pour une zone limitée (péribuccale).
Pour le traitement des paupières, les yeux seront protégés par une coque.

Vignette_Laser_Erbium

la douleur : peut être présente en fin d’intervention et durant les premiers jours. Il s’agit d’une sensation de chaleur ou de brûlure au niveau de la zone traitée. Elle peut (rarement) nécessiter la prise d’antalgiques qui seront prescrits par votre médecin.

suites immédiates : un œdème discret du visage peuvent survenir dans les jours suivant le traitement. La cicatrisation sera obtenue en une à deux semaines. La peau reste rosée 1 à 2 mois et peut nécessiter l’application d’un maquillage correcteur. Il est impératif de se protéger du soleil avec un écran total.

des complications : telles que : infection virale (herpès) ou bactérienne, poussée d’acné ou de rosacée, pigmentation (surtout pour les peaux foncées), décoloration de la peau, grains de milium (petits kystes blancs), cicatrices hypertrophiques sont possibles mais rares. L’ectropion (éversion) de la paupière inférieure est exceptionnel. Un traitement antiviral sera prescrit avant et après les jours qui suivent le Laser. Les produits utilisés pour la désinfection de la peau peuvent rarement donner une allergie. Il est donc important de signaler toute allergie que vous avez eue au cours de votre vie. Des réactions gênantes pouvant se produire avec la prise de certains médicaments (isotrétinoine). Tout traitement médical en cours ou débuté pendant le traitement Laser doit être signalé.

Absence de cotation de cet acte médical à la Nomenclature de la Sécurité Sociale : aucun remboursement n’est possible et aucun arrêt de travail ne pourra être accordé pour cet acte à visée esthétique.

tarif : entre 185 et 450 € la séance

 



Traitement par Laser
C02 fractionné (Exelo)

le but : ce traitement consiste en une photothermolyse fractionnée, c’est-à-dire une destruction de l’épiderme par micro trous à intervalles réguliers. Entre les micros trous, 80% de la peau reste intact. Ceci permet d’avoir moins d’effets secondaires après la séance et une cicatrisation plus rapide. Ce laser permet de réduire les rides en créant donc des micros lésions de la peau, induisant un processus de cicatrisation. Il permet de renouveler une partie de l’épiderme pour homogénéiser le teint et raffermir la texture, enfin il stimule la production de collagène pour épaissir le derme et lisser les cicatrices. Ce traitement est légèrement douloureux, mais une anesthésie locale par crème est suffisante. Il requiert trois séances espacées de quatre à six semaines. Toutes les zones peuvent être traitées : visage, cou, décolleté, mains.

Vignette_Traitement_Laser_CO2

les suites : sont marquées par des rougeurs et un œdème possible dès l’heure qui suit et pendant trois à cinq jours, avec une desquamation pendant trois à cinq jours.

les soins après la séance : le traitement consiste en l’application de crème cicatrisante. Le maquillage est possible dès le lendemain et l’application d’une crème solaire d’indice élevé (indice 50 +) dans le mois qui suit. Les résultats sont un coup d’éclat avec une peau plus tonique, plus ferme, plus lisse et plus éclatante, dès la première séance. Les résultats sur les ridules et la tonicité de la peau ne sont visibles qu’à trois ou quatre mois.

les complications : telles que: infection virale (herpès) ou microbienne, poussée d’acné ou de rosacée, pigmentation (surtout sur les peaux foncées), grains de milium (petits kystes blancs), hypopigmentation (décoloration de la peau) sont rares. Un traitement anti-viral sera prescrit avant et dans les jours qui suivent le traitement laser, en cas d’antécédent d’herpès du visage. En l’absence de cotation de cet acte médical à la nomenclature de la Sécurité Sociale,
aucun remboursement n’est possible et aucun arrêt de travail ne pourra être accordé pour cet acte à visée esthétique.

tarif : entre 185 et 450 € la séance

 

 



Peelings chimiques

définition : Les peelings font appel à des substances chimiques qui selon la puissance du principe actif, selon leur concentration, ou selon leur durée d’application vont détruire la couche superficielle de la peau, c’est-à-dire tout ou partie de l’épiderme, pouvant aller jusqu’au derme superficiel, selon le but recherché.

en pratique : Les différents Peelings
> Peelings Superficiels (aux acides de fruits)
> Peeling à l’Acide trichloroacétique  (TCA) : dont la concentration permet de réaliser un peeling léger, moyen ou profond.

objectifs du traitement :
> Les peelings aux acides de fruits améliorent l’éclat de la peau
> Les peelings légers et superficiels font peler la peau, réalisent une exfoliation, ont une action sur le teint et produisent un effet rafraîchissant. Ils n’intéressent qu’une partie de l’épiderme
> Les peelings moyens réalisent une véritable abrasion qui peut détruire l’épiderme et la partie superficielle du derme : c’est donc une brûlure chimique contrôlée par le médecin qui pratique l’acte. La restauration de la surface cutanée créera un aspect plus lisse (gommant certaines imperfections) et plus tendue.

avant le peeling : Dans certains cas une préparation de la peau est nécessaire (nettoyage de la peau, crème aux acides de fruits, ou vitamine A acide) pour optimiser les effets du peeling.

le peeling : est réalisé au cabinet, sans anesthésie.

après le peeling : Des soins locaux à base de crème hydratante seront réalisés jusqu’à cicatrisation complète. Une protection solaire sera imposée durant les 6 mois qui suivent le traitement. L’ éviction sociale varie de 2 jours à 10 jours habituellement.

tarif : Entre 185 et 450 € la séance

 

 



Produits de comblements
(injection d’acide hyaluronique)

qu’est-ce que l’acide hyaluronique ? L’acide hyaluronique est présent naturellement dans notre organisme. Il sert à maintenir un bon niveau d’hydratation de notre peau en captant l’eau et en la maintenant dans les couches profondes.

Vignette_Acide_Hyaluronique

dans quels cas ce traitement est il indiqué ?
Plis et sillons : Sillons naso-géniens / Plis d’amertume / Sillon labio-mentonnier / Cernes et vallée des larmes
Rides et ridules : Ovale du visage et Lèvres

les contre-indications à ce traitement :
> allergie au produit (extrêmement faible)
> maladie auto-immune
> trouble de la coagulation sanguine
> antécédent de granulome

il faudra reporter l’injection en cas de prise d’aspirine et-ou d’anti-inflammatoires.

le principe d’une injection d’acide hyaluronique : au maximum, sous anesthésie locale, le traitement des rides par de l’acide hyaluronique passe par une injection de gel. Une fois infiltré dans la peau, le gel retient l’eau et se mélange à l’acide hyaluronique présent dans le derme. L’effet volumateur redonne à la peau son aspect initial, et la ride se résorbe.

déroulement des injections d’acide hyaluronique : la séance dure de 15 à 30 minutes. La quantité de produit nécessaire (nombre de seringues) est variable.

durée d’action : l’action apparaît immédiatement. Mais le résultat est optimal à partir du 10e ou 15e jour. C’est le temps qu’il faut à l’organisme pour assimiler complètement l’acide et chasser l’œdème.
L’acide hyaluronique est une substance résorbable. Ses effets sont donc temporaires et durent en moyenne 6 à 12 mois selon les produits utilisés. Les résultats sont différents d’un patient à un autre, selon l’âge, la zone traitée, le degré d’exposition, l’existence d’un tabagisme actif.

tarif : entre 300 et 600 € la 1ère séance

 



Toxine botulique

définition : la Toxine Botulinique a été initialement employée dans certaines pathologies comme les spasmes de la face, ou encore le strabisme de l’enfant. Seuls trois produits ont reçu une autorisation de mise sur le marché dans le traitement de certaines rides du visage (Vistabel®, Bocouture®, et Azzalure®). Le Botox®, le Dysport®, ainsi que le Neurobloc® restant réservé à la pathologie.

Vignette_Toxine_Botulique

mode d’action : La toxine botulinique agit en empêchant la transmission de l’influx nerveux, et diminue ainsi l’action des muscles responsables des rides que l’on cherche à traiter. Elle ne comble donc pas les rides comme le fait l’acide hyaluronique.
durée d’action : L’action apparaît progressivement à partir du 3ème jour qui suit l’injection. Cette action augmente progressivement jusqu’à la 3ème semaine. L’effet est maximum pendant 6 mois, puis diminue progressivement. Les rides ré-apparaissent. Le patient retrouve son état initial aux anvirons du 9ème mois.

suites habituelles et complications : les suites sont simples. L’injection n’est pas douloureuse et ne nécessite donc pas de crème anesthésiante (Type Emla®) :
> les hématomes : ils sont rares. Il faudra éviter de prendre des médicaments à type d’aspirine ou d’anti-inflammatoires durant les jours qui précèdent l’injection. De même, un traitement préventif à base d’Arnica peut limiter leur apparition et leur durée d’évolution. Ces hématomes ne durent classiquement que quelques jours (5 à 15 jours, rarement plus). Vous pouvez facilement les masquer avec du maquillage type Couvrance® d’Avène ou Unifiance® de la Roche
> les céphalées (maux de tête) : ne durent que 24 à 48 heures. Elles sont l’effet de la piqûre intramusculaire (identique à cet engourdissement qui suit une piqûre intramusculaire dans la fesse). Il suffit de prendre 500 à 1000 mg de paracétamol (type Doliprane®) pour les voir disparaître.
> les sensations de « front cartonné » ou de crampes. Vous les sentirez de moins en moins au fur et à mesure des injections. Elles sont dues au fait que l’on « va demander » aux muscles du front, de la glabelle, et de la patte d’oie de travailler différemment : de se détendre pour estomper vos rides et ainsi harmoniser votre visage dans la région traitée. Ces sensations peuvent durer 15 jours.
> la disparition asymétrique des rides est normale. Nous avons tous un côté prédominant (nous sommes droitiers ou gauchers). Pour exemple, les deux rides du lion ont été traitées, une disparaîtra au 8éme jour, tandis que l’autre disparaîtra au 10éme jour. Ces asymétries ne sont que transitoires. Il ne faut pas réinjecter avant 1 mois par risque de surdosage.

ce qu’il ne faut pas faire : ne pas masser énergiquement les zones injectées pendant 24 heures (vous pouvez vous maquiller ou démaquiller sans frotter fort). Le massage risquerait de faire diffuser le produit dans des zones non voulues, comme la paupière avec un risque de Ptôsis (chute de la paupière). Cet aspect est toujours réversible en 15 à 20 jours. Ne pas pratiquer d’activités sportives intenses pendant 24 heures, pour les mêmes raisons.
les contre-indications à ce traitement : Les seules contre-indications à ce traitement sont les maladies neuromusculaires (comme les myopathies ou les myasthénies), maladies graves qui sont, de ce fait, toujours connues des patients qui en sont atteints. Il est recommandé de ne pas injecter les femmes enceintes ou allaitant.

tarif : Entre 150 et 385 €

 

 

 



Traitement des sourcils

définition : le sourcil définit la beauté du regard. Chez la femme, le sourcil est fin, oblique et haut, c’est à dire au-dessus de l’arcade sourcilière. Chez L’homme, il sera charnu et horizontal, en regard de l’arcade. Avec l’âge, ce sourcil a tendance à chuter, à s’atrophier, et même à se dépiler.

Vignette_Traitement_des_Sourcils

technique : plusieurs techniques sont parfois nécessaires à la réhabilitation des sourcils. Traitement de leur position.

traitement de leur position / Le traitement chirurgical des sourcils : > Lifting temporal : l’incision est alors faite dans le cuir chevelu (3 cm en arrière de la ligne d’implantation capillaire).
> Résection supra-sourcilière (lifting sus-sourcilier) : l’incision est réalisée dans la ligne supérieure du sourcil. Il s’agit de la technique la plus efficace, mais ne peut pas être réalisée chez tout le monde, compte tenu du risque cicatriciel.

traitement médical : Injection de Toxine Botulinique. Injection d’Acide Hyaluronique

traitement volumétrique des sourcils : le but étant de restaurer le volume de la queue des sourcils par traitement de l’organe de Charpy : > Lipofilling des sourcils : Systématiquement associée à une remise en tension des sourcils (lifting temporal ou lifting sus-sourcilier). > Injection de d’Acide Hyaluronique : réalisée au cabinet, dans le cadre d’une consultation simple.

greffe des sourcils : sur les mêmes principes que la greffe de cheveux, celle-ci consiste à prélever de fins cheveux avant de les greffer en position sourcilière.

 

 



Mésothérapie (mésolift)

définition : avec les années notre peau perd de son élasticité, s’amincit, se déshydrate, et se tâche. La mésothérapie apporte une meilleure tonicité et une réhydratation de la peau sur l’ensemble du visage, du cou ou encore du décolleté.

Vignette_Mesotherapy

technique : La mésothérapie consiste à injecter, dans la peau, avec de micro-aiguilles, de très fines quantités de produits contenant des vitamines, des oligo-éléments, des minéraux, des stimulants de la micro-stimulation ainsi que de l’acide hyaluronique (action de réhydratation et de tension de la peau). Les résultats apparaissent dès les premières séances : la peau se recolore, se retend, et paraît mieux hydratée, avec un meilleur éclat. Le nombre de séances (habituellement 3) dépend du stade de vieillissement cutané. Un entretien annuel est souvent nécessaire.

où : Il s’agit d’un geste réalisé au cabinet, dans le cadre d’une simple consultation.
désocialisation : aucune

tarif : entre 80 et 120 € la séance.

conseil du Dr Ferron : intérêt de la LED combinée à la mésothérapie. Le traitement par LED réalisé aussitôt la mésothérapie potentialise considérablement les effets bénéfiques de la mésothérapie.